RDC/ Les vrais visages de Tshisekedi & Kagame : Des cachots pour les congolais & des hôtels de luxe pour les terroristes rwandais du M23

74èmeanniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme

Les vrais visages de Félix Tshisekedi & Paul Kagame :

Des cachots pour les congolais et des hôtels de luxe pour les terroristes rwandais du M23

Ce samedi 10 décembre 2022 , Félix Tshisekedi a tenu son discours annuel sur l’état de la Nation devant le Parlement réuni en Congrès à Kinshasa . Parlant de la situation à l’Est de la République démocratique du Congo et de la démobilisation et réinsertion des membres des différents groupes armés, il a insisté sur son engagement à « promouvoir la réconciliation nationale , la cohésion et l’unité nationale » .

Félix Tshisekedi acteur majeur du processus d’occupation et de balkanisation de la RDC continue à protéger ses « frères »…

Quelques jours auparavant le monde a été horrifié par les massacres de Kishishe et Bambo par les terroristes rwandais du M23. Et l’on a pu constater que pour une fois ces atrocités ont été dénoncés et condamnés assez rapidement et de manière unanime par la Communauté internationale de l’Union européenne aux Etats-unis  en passant par la Russie , etc … Commis à peine quelques jours avant le 74ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, ces actes démontrent à quel point Paul Kagame et sa milice rwandaise du M23 n’ont absolument aucun scrupule.

Mais, cela n’a rien d’étonnant puisque le « Rapport Mapping » que les complices de Paul Kagame étouffent depuis 12 ans, et  de nombreux autres rapports de l’ONU ou d’autres ONG , prouvent que ce sont pratiquement les mêmes acteurs créés ou instrumentalisés par Kigali qui se livrent aux pillages des ressources de la Rdcongo et massacrent les populations autochtones en vue d’occuper leurs terres depuis des années . Les  premiers atouts de cette horde de criminels essentiellement rwandais, sont l’impunité dont ils bénéficient grâce au soutien de plusieurs officines occidentales et leur complicité avec le régime d’occupation installé en RDC depuis la chute du Maréchal Mobutu.

C’est cette triste réalité qui explique beaucoup des aberrations auxquelles on assiste  dans la RDCongo occupée . Par exemple, maintenant que le voile est enfin levé pour tous concernant les activités criminelles  des terroristes rwandais du M23 , leur complicité avec Félix Tshisekedi éclate au grand jour. Elle s’est notamment traduit par leur accueil et leur logement pendant 14 mois à Kinshasa dans un hôtel de luxe (Hôtel du Fleuve) et aux frais de l’État . Mais, souvenez-vous , Etienne Tshisekedi aussi souhaitait recevoir à Kinshasa la milice terroriste du CNDP ancêtre du M23 . Les accointances de l’UDPS avec les milices rwandaises de Kagame qui massacrent les congolais depuis deux décennies à l’Est de la RDC ne sont plus à démontrer.

Félix Tshisekedi est bel et bien le complice de Paul Kagame et « Joseph Kabila » depuis des années pour pouvoir accéder au strapontin du pouvoir qu’ils ont bien voulu lui accorder. Avec Mr Honoré Ngbanda, nous n’avions auparavant cessé d’alerter les congolais sur les tractations de Félix Tshisekedi avec les émissaires de Kabila et Kagame à Ibiza, Venise, Bruxelles etc …avant qu’il n’occupe son poste actuel. Après que « Joseph Kabila »  ait été le Cheval de Troie grâce auquel Paul Kagame a pu déverser ses nombreux agents au sein des institutions congolais,  Félix Tshisekedi n’a fait que poursuivre la feuille de route imposée par Kagame et qui doit mener à la balkanisation de la Rdcongo.

Le réveil des congolais l’a mis sous pression, mais chacun peut constater par exemple qu’après avoir refusé d’intégrer, à juste titre, les terroristes rwandais du M23 au sein de notre armée, il n’a rien fait pour en extraire non plus ceux des milices rwandaises du CNDP ou RCD Goma qui les y ont précédé. Il n’a pris aucune mesure pour arrêter « Joseph Kabila », parrain financier des M23 en connivence avec le fils de Yoweri Museveni. Il n’a pas non plus pris la décision de retirer la RDC de l’EAC (alliés du Rwanda) et d’interdire l’invasion de la RDC par leurs troupes. Il se tait pour les 12 millions de congolais morts des suites de l’occupation rwando-ougandaise. Il n’a levé aucune stèle pour elles , il n’a pas cherché à exhumer et à exploiter le rapport Mapping non plus etc …  

Bref, tout cela prouve que la démarche de son gouvernement auprès de la CPI reste « cosmétique », pour calmer les esprits des congolais et de l’opinion publique internationale . Le sabotage de nos institutions se poursuit.  Félix Tshisekedi continue à protéger « ses frères » …

  • Des enfants de 10 à 12 ans aux plaies gangrenées , malodorantes, incarcérés à la prison de Makala
  • Des cachots de l’ANR & la DEMIAP à travers la ville de Kinshasa et ailleurs

Comme la majorité des congolais le savent , les promesses de Félix Tshisekedi n’engagent que ceux qui y croient . Ceux des congolais naïfs qui sont restés suspendus à ses lèvres espérant de grandes annonces ont surement déchanté lors de son dernier discours.

Quant aux autres, habitués aux discours sans consistance de nos politiciens depuis des décennies, il n’y a que les actes qui peuvent encore les convaincre. Or , dans ce domaine la moisson est restée désespérément maigre. L’équipe des  « collabos jouisseurs » qui ont pris d’assaut la présidence de la RDC grâce à leur deal mafieux avec les occupants rwandais et ougandais de notre pays, prouvent chaque jour aux congolais que leur priorité est de s’enrichir eux et leurs proches .   

 Les congolais se souviennent -ils de l’annonce de Félix Tshisekedi lorsqu’il était en campagne électoral ? Interrogé en 2018 par un journaliste du média Top Congo qui voulait savoir quelle serait sa première mesure s’il était élu,  Félix Tshisekedi lui a répondu exactement ceci, je cite :

 «  Je ferme d’abord tous les cachots de la République, tous les cachots là… ANR, DEMIAP, …là où ils enferment nos compatriotes injustement , arbitrairement.  Le premier jour on ferme tout ça , ça c’est déja la première des mesures (…) » Fin de citation

De toute évidence, une fois de plus il n’a pas tenu parole . Les réseaux de la RC/Résistance Congolaise à l’intérieur du pays ont fait parvenir à notre rédaction, une liste non exhaustive des cachots se trouvant à deux pas de lui à Kinshasa même . Le premier de ces cachots se trouve même juste derrière le bureau de Félix Tshisekedi :

  1. Au Palais de la Nation/ Avenue du fleuve juste derrière le Bureau de Félix Tshisekedi./ Ancien cachot utilisé par Joseph Kabila et récupéré par son successeur
  2. Cachot souterrain du Camp Tshatshi /Juste à l’entrée de la 1ère  région. Route Matadi
  3. Dans les locaux du Bureau de la DEMIAP /Derrière la maison de Maman Olangi (Avenue Komorico / Kintambo)
  4. Dans les locaux de la Direction Générale de l’ANR . dans l’ Ancien bâtiment de la Banque USB. Avenue du port/Gombe
  5. A l’ANR intérieur, en face de la Primature et de la Banque centrale du Congo (Avenue Nguema/ Ma campagne) . 
  6. Sur la route Macampagne dans les locaux de l’ANR extérieur, aux environs de la Résidence de l’Ambassade du Congo Brazza. Etc …

Les congolais savent à nouveau à quoi s’en tenir avec Tshilombo et sa bande . Et pendant que ce dernier,  ses partisans et les occupants rwandais qui les contrôlent s’appliquent à malmener les congolais pour imposer un régime de terreur en RDC , ils accordent des traitement de faveurs à leurs bourreaux rwandais et tous leurs complices.  

Dans ce domaine on se croirait dans une des fables de la Fontaine qui dit « Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».  ( » Les animaux malades de la peste »)

En République occupée du Congo,  ceux qui volent des millions,comme « Joseph Kabila », à Vital Kamerhe en passant par Vidiye Tshimanga  et autres, sont absous ou jouissent d’une impunité institutionnalisée. Ceux qui commettent de petits larcins parfois simplement pour échapper à la misère et à la faim, ou ceux qui expriment simplement leurs opinions comme le chanteur IDENGO (condamné à 10 ans de prison) ou les activistes ou acteurs politiques tels que mama Marie, le journaliste Louis France, Zarco Sefu, Jimmy Kitenge, et tant d’autres ,  ceux-là sont réprimés, se retrouvent à Kanyama Kasese dans le Kasai,  à Angenga dans l’Équateur, à Makala à Kinshasa ou croupissent dans l’une des nombreuses géôles fétides du gouvernement de Félix Tshisekedi et Jean Herve Mbelu (DG de l’ANR) .

Ces dernières années , plusieurs observateurs alertent au sujet des conditions d’incarcération inhumaines des prisons en RDC . Notre rédaction a pu vérifier et confirme que jusqu’aujourd’hui même des enfants de 10 ans et 12 ans , aux plaies gangrenées et malodorantes sont incarcérés à la prison de Makala à Kinshasa par exemple. Comme de nombreux autres détenus , ils y croupissent sans soins.

 L’inhumanité n’a plus de limite en République démocratique du Congo. Les rapports des ONG des Défense des droits de l’Homme sont remplis de témoignages insupportables et pas seulement à l’Est de la RDC.  Mais , Félix Tshisekedi et les siens n’en ont cure.

Face à de tels faits ses prétendus vœux de promotion de la « réconciliation nationale , de la cohésion et l’unité nationale » sonnent particulièrement creux . Lorsqu’ils ont été incarcérés les criminels tels que, François Beya ou Vital Kamerhe ont pu quitter la prison pour se faire soigner . Dans le cas de Vital Kamerhe tout le monde sait aujourd’hui qu’il a passé plus de temps chez lui plutôt que dans la prison avant d’être officiellement « libéré ». Entre temps il a pu bénéficier de soins médicaux à l’extérieur de la prison et même en Europe. Vital Kamerhe qui est aussi un chantre des demandes d’Amnesty pour ses frères du CNDP ou M23, des terroristes rwandais qui exterminent les congolais depuis des années.

Les congolais n’ont rien à attendre du régime en place . Comme Mr Honoré Ngbanda La Résistance Congolaise ne le dira jamais assez . Aucun pays occupé au monde n’a été libéré par des élections. Dans un pays occupé les élections ne profitent qu’aux occupants ou à leurs marionnettes.  Le peuple congolais n’a qu’une seule solution la Libération totale de la RDC par le Soulèvement populaire. TOBONGAMA !

Paris , le 13 Décembre 2022

LA VOIX DU PATRIOTE

Candide OKEKE

Responsable du Pilotage stratégique du CNRC

RC/Résistance Congolaise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑