URGENT- COMMUNIQUE – Illégitimité de Félix TSHISEKEDI reconnu publiquement par Paul KAGAME & … les USA

COMMUNIQUE

Illégitimité de Félix TSHISEKEDI reconnu publiquement par Paul KAGAME & les USA

Le CNRC appelle le peuple congolais et la  Communauté internationale à tirer les conséquences des propos du Président rwandais, et déclare tous les engagements pris et accords signés par Félix TSHISEKEDI non avenus et de nul effet

Paris, le 10 Décembre 2022 – Le monde a assisté dernièrement à une étonnante révélation sur l’illégitimité de Félix Tshisekedi qui a fait remonté à la surface l’épisode de son « accession » rocambolesque au pouvoir.

Le CNRC et tous les véritables résistants ne cessent de le répéter,  des élections organisées dans un pays occupé, comme c’est le cas aujourd’hui de la RDCongo, profiteront toujours aux occupants ou à leurs marionnettes . La vocation d’un régime d’occupation n’est pas de respecter la démocratie. C’est ce qui est arrivé au peuple congolais lors des scrutins électoraux de 2006, 2011 et 2018.

Les deniers propos de Paul KAGAME sur Félix TSHISEKEDI devant le Parlement rwandais viennent à nouveau de nous donner raison. 


Emporté par son arrogance et déstabilisé par la tournure des événements , Paul KAGAME , l’associé de « Joseph KABILA » et Félix TSHISEKEDI dans le holdup électoral de décembre 2018 en RDC ,  a affirmé haut et fort devant un parterre des personnalités rwandaises que Félix TSHISEKEDI cherche à utiliser la situation actuelle de l’Est de la RDCongo comme prétexte pour  repousser la date des élections, dont on sait  par ailleurs ,a-t il affirmé ,  qu’il n’avait déjà pas remporté les précédentes ! 

Cette affirmation du chef de l’État rwandais , corrobore la position américaine sur ce  même scrutin, et exprimé ouvertement en mai 2019 par Mr Elliot ENGEL qui était alors Président de la commission des affaires étrangères  de la Chambre des représentants (https://www.youtube.com/watch?v=JxwNY_4WBl0) .   

Dans la foulée des propos de l’  »Hitler  » ou du boucher de Kigali (c’est selon) , cette commission américaine a elle aussi admis que Félix TSHISEKEDI n’avait pas gagné les élections, mais que le gouvernement américain avait dû opter pour le soutien de la fraude électorale car, il n’était pas sûr que l’opposition congolaise, faible selon un rapport américain, pourrait imposer la vérité des urnes.

Le CNRC rappelle que lors des dernières élections présidentielle, législatives nationales et provinciales en République Démocratique du Congo en Décembre 2018, l’Union Africaine  présidée par Mr Paul Kagame a dépêché dans notre pays une Mission d’Observation Électorale. Les propos de Paul Kagame sur ce scrutin électoral ne sont donc pas anodins et valent leur pesant d’or. 

Bien que l’aveu du  Président rwandais ne fait que confirmer ce que le peuple congolais dans sa majorité savait déjà , elle apporte un éclairage particulier au conflit qui oppose actuellement le mouvement terroriste du M23 (soutenu par le Rwanda) au gouvernement congolais.

 . 
Pour le CNRC, toutes ces révélations donnent raison au peuple congolais qui ne  se reconnaît aucunement dans le pouvoir d’usurpation qu’incarne Félix TSHISEKEDI et imposent une seule vérité : 

Déclaré à juste titre illégitime, même par son parrain Paul KAGAME, la signature de Félix TSISEKEDI ne peut en aucun cas engager notre pays, le Congo-Kinshasa et notre peuple.  C’est pourquoi :  

1.    Le CNRC appelle toutes les institutions internationales ainsi que tous les pays de la Communauté internationale à tirer rapidement les conséquences de ces propos de Paul KAGAME (ancien Président de l’Union africaine lors des élections de 2018 en RDC), qui confirment ce que le CNRC assène avec force, à savoir que tous les engagements, accords, traités jusqu’aux ordonnances pris par Félix TSHISEKEDI sont des nuls effets.

2.    Le CNRC appelle particulièrement le Président américain Mr Joe BIDEN et son administration à prendre particulièrement en considération ces propos, qui confortent le constat en Mai 2019 de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants présidé alors par un élu démocrate, Mr Elliot ENGEL. 

3.    Le CNRC  considère par ailleurs que tous acteurs économiques ou politiques internationaux qui interviennent de quelque manière que ce soit en RDC  notamment le Rwanda, l’EAC et autres qui revendiquent les accords signés par Félix TSHISEKEDI , que le moindre acte posé par lui est révocable de  facto. 

4.    C’est en toute logique, qu’au vu de tous ces faits , le peuple congolais n’en sera comptable en rien lorsqu’il se libérera du joug de l’occupation sous lequel il ploie aujourd’hui au vu et au su de tous.

5.    Le CNRC  considère que , concernant particulièrement la situation du mouvement terroriste du M23 appuyé par le Rwanda , de Nairobi à Luanda en passant par Kinshasa , aucune de leurs revendications ne peut et ne doit être prise en compte puisque Félix TSHISEKEDI n’a jamais eu aucun mandat pour engager le peuple congolais . 

D’autre part , les nombreux crimes , déjà bien documentés par l’ONU, différentes ONG ou le gouvernement congolais, commis par ces terroristes ne peuvent que les conduire devant les tribunaux pour que justice soit enfin rendue à leurs innombrables victimes congolaises, plutôt qu’ à des tables de négociations en vue d’obtenir des primes pour leurs crimes. 

6.    En cette date du 74ème anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme , le CNRC  appelle toutes les personnes véritablement éprises de Paix et de Justice dans le monde, à soutenir et à se battre aux côtés des congolais pour que leurs droits fondamentaux soient enfin respectés et que l’Humanité cesse de reculer dans cette partie du monde .  Ceux qui se liguent pour étouffer ou faire  reculer la justice et l’Humanité en RDCongo actuellement ,  sont peut-être déjà vos bourreaux aujourd’hui ou ils le seront demain, au gré de leurs intérêts.

7.    Enfin, le CNRC  appelle le peuple congolais à tirer les conséquences de tous ces faits en refusant toute organisation ou participation aux élections tant que la RDC n’aura pas retrouver la Paix et sa souveraineté sur tout l’étendu de notre territoire, en se libérant totalement de l’occupation de nos terres par le Soulèvement populaire. 

A tous ceux qui nous ont toujours demander d’aller aux élections pour avoir la Paix,  au bout de trois échecs successifs , il est temps de leur répondre que nous voulons la Paix et notre souveraineté d’abord, et des élections entre congolais ensuite. 

Soyez, plus vigilant que jamais pour ne pas succomber aux chants des sirènes des acteurs politiques corrompus ou naïfs qui tentent de nous distraire en faisant le jeu des occupants . En effet, les prédateurs de  tous bords qui veulent faire main basse sur les terres et les richesses de la RDC ont besoin que les congolais continuent à s’empoigner pour un pouvoir et des scrutins fictifs, en remplissant des urnes en formes de poubelles, pendant que eux nous volent nos terres tout en se moquant de nous .

Que Dieu bénisse la République démocratique du Congo et son peuple

Ingeta !

Candide OKEKE

Responsable du pilotage stratégique du CNRC

RC/Résistance Congolaise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :