URGENT/ COMMUNIQUE DU CNRC- Annulation de la manifestation du Vendredi 04 Mars à Bruxelles suite au « report »du voyage du Roi Philippe en RDC

COMMUNIQUE du Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC)

Le CNRC salue la décision du Roi Philippe de Belgique d’annuler ou reporter (c’est selon) son voyage en RDC , et annule de ce fait sa manifestation prévue le Vendredi 04 Mars 2022 devant le Ministère belge des affaires étrangères  à Bruxelles

Bruxelles , Le 02 Mars 2022 – Le Conseil National de la Résistance Congolaise (CNRC en sigle ) a appris avec satisfaction la décision du Roi Philippe de Belgique de ne plus se rendre en République démocratique du Congo en ce début de mois de mars 2022 , et informe qu’il annule de ce fait la manifestation qu’il avait programmé pour ce Vendredi 04 Mars 2022 devant le Ministère Belge des affaires étrangères à Bruxelles.  

Le CNRC , comme des millions de congolais, était opposé à ce voyage que les autorités illégitimes et complices des occupants en République démocratique du Congo souhaitaient pour tenter de consolider leur pouvoir fictif. 

Les raisons avancées de cette décision du monarque belge  étant la situation de crise qui prévaut en Ukraine , le CNRC ose espérer que la situation de détresse de près de 5 millions de congolais actuellement déplacés , le bilan de plus de 10 millions de congolais morts  de suite de la guerre d’agression de la RDC par le Rwanda , l’Ouganda et autres, ou encore les centaines de milliers de femmes violées par an en RDC, vont enfin inciter toutes les autorités belges à faire preuve de solidarité avec le peuple congolais martyrisé. Le CNRC les invite à désavouer le gouvernement congolais en ne se rendant pas en RDCongo au moins tant que notre pays est occupé et que l’insécurité y persiste.

Félix Tshisekedi dont la présidence est le fruit d’un deal scandaleux avec Joseph Kabila et Paul Kagame ne représente pas les congolais, et ce projet de voyage du monarque belge est perçu de notre population comme une complicité flagrante avec un régime honni. 

De plus , le CNRC estime que suite à la crise due au Covid-19  qui frappe de plein fouet de nombreux belges que la diaspora congolaise côtoie tous les jours,  il est tout à fait paradoxal que la Belgique maintienne un déplacement couteux pour les contribuables belges qui vise à aller adouber un dirigeant africain qui empoche sans vergogne près de deux millions de dollars par mois pendant que sa population vit en moyenne avec moins d’un dollar par mois! 

Le CNRC rappelle que pour de nombreux congolais, les plaies dues à la colonisation et à l’influence discutable de la Belgique dans le dossier congolais depuis des années sont toujours béantes. C’est dans cette optique que nous avons prévu de poursuivre nos échanges avec les autorités belges, afin d’œuvrer ensemble pour une meilleure relation, respectueuse des intérêts de nos populations. 

Le peuple congolais est de plus en plus conscient des enjeux réels de la situation politique de la République démocratique du Congo et n’acceptera plus de poursuivre sans réagir  cette descente aux enfers à laquelle certains semblent vouloir le condamner.  

Ingeta !

Fait à Bruxelles, le 02 Mars 2022

Pour le Conseil National de la Résistance Congolaise,

Léon Muntuntu  (UDPS des Fondamentaux) /Coordonnateur

IYEMEFUKA KELEDJI Coordonnateur adjoint chargé de la politique et de la mobilisation du CNRC

Daddy BAYOLA (RDC) /Secrétaire du CNRC

Marie-Sylvie DONDJA (RC/Résistance Congolaise) / Porte -Parole du CNRC

Mohammed MBOYO ( Conseil de sages du CNRC)

Véronique MONDONGO (Congo/SIKA) / Trésorière du CNRC

Patrick TSHIBANGU (Congo SIKA)

Candide OKEKE (RC/ Résistance Congolaise)

Lettre-Ouverte concernant le voyage du Roi Philippe au pays de   Kimbangu, Lumumba, Kasa-vubu et Mobutu


 »  Les hautes herbes peuvent cacher les pintades, mais ne peuvent   jamais avaler leur cri « .

Après avoir organisé leur messe-noire par l’Union Européenne- Union Africaine à Bruxelles du 17 au 18 Février 2022 et, après avoir constaté la mobilisation digne des africains toutes tendances confondues, le royaume accepte le voyage de leur monarque au Kongo malgré l’alerte de panafricanistes qui ont crié leur ras-le-bol contre la balkanisation et aux valets qui ont assisté à cette invitation aux promesses mirabolantes!


Ce royaume de Belgique avec lequel nous avions tissé une longue histoireémaillée des hauts et de bas,  nous a toujours déçu dans ses prises de positions toutefois que notre peuple est abandonné à son triste sort.


Nous ne saurons comprendre la gravité de ces certaines attitudes si l’on a pas à l’esprit le support historique des événements vécus par ces deux peuples.
L’hypocrisie a toujours été la toge des hommes politiques-belges. Elle les présente tous sous l’aspect digne et respectable qu’exige la noblesse de leurs fonctions, mais personne ne sait ce qu’ils portent au dessous de cette toge Le peuple kongolais ploie sous le poids de la misère la plus noire à cause des régimes impopulaires nous imposer par les décideurs impénitents qui n’ont pas d’amis  rien que de leurs intérêts et pourtant;ce Kongo peine à se démocratiser faute de ses dirigeants non-élus mais, imposés de la manière la plus abjecte connue de tous suite des élections qui n’en sont pas une. Des élections folkloriques et meurtières qui font la honte d’autant d’années de la civilisation.

Force est de constater que la RDC traverse une énième crise politique et sa gestion demeure catastrophique, les détournements des deniers publics à répétition, tout portant à caractériser cette république d’une dite bananière. Il est regrettable d’apprendre que le Roi ainsi que le gouvernement de Belgique décide de se rendre au Congo en dépit de la situation désastreuse que nous venons de peindre. Pour nous, Congolais de l’étranger il nous est difficile de s’interroger de quelle côté de l’histoire la Belgique choisit-elle de s’inscrire. Ainsi dit ce geste des officiels Belges suscite d’avantage de soupçons dans notre fort intérieur sur les bruits d’une éventuelle adoption d’un projet visant à revisiter nos frontières et réorganiser nos ressources  naturelles afin qu’elles desservent également les pays de la sous-région. Nous tenons à rappeler qu’il y’a eu des bruits que ce point fut l’un inscrit à l’ordre du jour du recent sommet EU-Afrique à Bruxelles.

Excellence il n’y aucune raison valable qui justifierait votre déplacement pour le Congo à ce jour car le moment n’est pas propice. Dans un pays qui subit encore les vestiges d’une crise post électorale,  une cohésion nationale fracturée et un président impotent , votre déplacement est perçue comme une tentative de caution morale à un régime défaillant. Par conséquent pour nous congolais de l’etranger, cet acte confirmera une fois plus que la Belgique ne porte pas le Congo et son peuple à cœur car vous aurez choisi le mauvais côté de l’histoire.


Pouvons nous rappeler qu’en 1993, la Maison-royale-belge avait interdit au Maréchal Mobutu de venir assister aux obsèques du Roi Baudoin au motif qu’il était dictateur.
Aujourd’hui 2022, , le Roi de belges  tient mordicus à défier le peuple du Kongo qui gêmit encore sous la pire dictature de Tshilombo, nommé et non élu, le pays où le massacre de la population se poursuit, viole, pillage de nos richesses par les multinationales et pays limitrophes sont le lot quotidiendont les auteurs cités dans le rapport Mapping défrayent  encore la chronique,et le Roi ne s’en émeuve pas et veut aller soutenir ce pouvoir décrié-dictatorial.


Patrice-Emery-Lumumba a été assasiné il y aujourd’hui 61 ans, c’est le moment choisit par le Roi Philippe d’aller remettre les réliques et arts voléset de se moquer de nos malheurs ? Qui a tué Lumumba ?


Compatriotes Kongolais et Belges qui nous lisent, nous vos compatriotes, nous ne cessons de prêcher aux nôtres que nous avons deux Belgiques, l’une de ceux qui traitent avec nos dictateurs et qui couvrent tous les crimes de sang dans notre pays,  , l’une du peuple Belges où nous comptons certains amis qui partagent avec nous sincèrement notre calvaire. Il en est de même de la France, de l’Allemagne, de l’Angleterre, bref de tous les pays ici à l’extérieur du Kongo.


Notre Kongo – Dia -Ntotila saigne et enterre, pleure chaque jour qui passe ses morts dans l’Est et partout où règne encore l’insécurité totale. Nous sommes dans un Etat sans Etat.


Voici le tableau peint pour accueillir ce monarque-belge au pays de son ancêtre Léopold II!
Répondants -attitrés de ce peuple meurtri ici dans la diaspora, nous déclarons ce voyage royale innoportin et en s’entêtent; qu’il sache qu’il crache sur nos millions de morts tant que ces morts se continuent à mourir sous ce régime de la honte.


Tshilombo tombera, mais le Kongo restera éternel malgré sa situation du moment.                

I  N  G  E  T  A.

Fait à Bruxelles, le 22 Février 2022

Pour le Conseil National de la Résistance Congolaise,

Léon Muntuntu  (UDPS des Fondamentaux) /Coordonnateur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :