RDC/ Quand sonne la cloche de Pavlov , les véritables résistants tiennent bon !

Quand sonne la cloche de Pavlov , les véritables résistants tiennent bon !

Pendant que plusieurs résistants congolais au sein de l’APARECO, reconnus en tant que tels par Mr Honoré Ngbanda lui-même de son vivant, poursuivent inlassablement son combat y compris sur terrain et selon la feuille de route laissée par le père de la Résistance en personne , d’autres qui se sont résolument mis au service de l’occupation ou de leurs intérêts personnels continuent à œuvrer pour leurs agendas cachés . 

Alors que certains se battent sans relâche contre les occupants rwandais, ougandais et autres, et par toutes les voies y compris à l’intérieur du pays,  les autres s’évertuent à faire taire ou à tenter d’étouffer tous ceux qui dénoncent ou combattent trop ouvertement à leur goût , le régime d’occupation en place en RDC  ou celui de leur mentor Paul Kagame en évitant d’amplifier toutes communications pouvant égratigner un peu trop fortement celui-ci . Leur mission de distraction est à son comble. Les masques sont en train de tomber . En décembre 2020, Honoré Ngbanda avait pourtant déjà répondu à certains d’entre eux et leur avait opposé une fin de non recevoir claire et net concernant leurs projets de se trouver des prétendus « alliés » au sein de quelques collabos en RDC. Il l’a fait en réunion devant tous les cadres présents et au travers de la déclaration publique et sans ambages qu’il a faite et diffusée au courant du même mois de décembre 2020.

Maintenant que la cloche de Pavlov annonçant des éventuels « dialogues » (entendez par là un nouveau partage du « gâteau-CongoRDC »)  a déjà retenti,  leur fébrilité est de plus en plus palpable . Il faut vite faire bonne figure et l’exclusion de tous ceux qui ne voudront pas composer avec le pouvoir d’occupation en place en RDC est devenue une priorité pour eux . 

Mais peuvent-ils étouffer ou exclure aussi Honoré Ngbanda lui-même lorsqu’il écrit et désapprouve clairement l’un d’entre eux en lui  écrivant le 02 Janvier 2021  une dernière lettre qui illustre si clairement leurs désaccords profonds que l’on tente de maquiller et de cacher à tout prix aujourd’hui ? En voici un extrait , le PN lui a écrit :

« J’aurais aimé ne pas réagir à votre courrier comme je l’ai fait ces dernier temps, mais le contenu des propos tenus et de certaines affirmations gratuites que vous avez faites m’obligent à rectifier, pour la sérénité de l’avenir de nos relations, certaines contre-vérités, certaines prétentions exagérées et certaines déformations de l’histoire. » Fin de citation .

 Que des membres de l’APARECO soient en désaccord profond avec le même Mr Ebama aujourd’hui n’est donc pas un crime et ne devrait même pas étonner. Les actes qu’il a posés ces derniers mois ne font que confirmer à quel point il est aux antipodes du combat de la résistance tel que nous l’a enseigné le Père de la Résistance lui-même.

La lettre ci-dessous de Maitre Asher Ohayon adressée à sa consoeur Mme Raphaëlle Aucher , avocate de Mr Ebama et portant sur les dernières manœuvres de ce dernier, en dit long sur ce qui se passe actuellement au sein de l’APARECO : Tous les membres qui contestent son « congrès » illicite entaché d’irrégularités et au cours duquel même pas 100 personnes ont tenté de faire passer Mr Ebama pour le nouveau PN de l’APARECO sont maintenant stigmatisés. Cette campagne ne changera pourtant rien au fait que Mr Ebama est assigné en justice par des dizaines de membres de l’APARECO et que l’audience a été fixée pour le 23 Novembre 2021

Le Tribunal de Créteil avait pourtant été clair : il a invalidé toute démarche du comité national (partiel de surcroit) de l’APARECO visant à désigner un(e) Président(e) de l’APARECO  ad intérim ou pas , par le biais de l’art 9 alinéa 2. Il a en effet estimé que le cas de décès de Mr Honoré Ngbanda n’entre pas dans les cas de figure avancés dans cet article des textes de l’APARECO. 

Mais bon, quand sonne la cloche de Pavlov , certains ventres trop affamés n’ont résolument plus d’oreilles ! Par contre, les véritables résistants eux, tiennent bon et ne cèdent pas. Tous ceux d’entre nous qui travaillions déjà étroitement à l’extérieur ou à l’intérieur du pays avec Mr Honoré Ngbanda, tous ceux qui tiennent au respect de la vision du combat de Libération de la RDC tel que tracé par ce dernier ont pris la mesure du danger qui guettent la RDC et savent exactement ce qu’ils ont à faire. Ils s’y attèlent et avancent tous les jours sans bruits .

A chacun son ministère : celui de la distraction, des calomnies et des polémiques ou celui du travail comme nous l’avons toujours choisi. Ingeta!

La Rédaction

http://www.apareco.fr

AFFAIRE : M. EBAMA / MEMBRES DE L’APARECO REQUERANTS

L’ANNULATION DE L’ELECTION DE M. EBAMA

Maître Raphaëlle AUCHER FAGBEMI

Avocat à la Cour

LETTRE OFFICIELLE

Par courriel du 08 Octobre 2021

Paris, le 08 octobre 2021

AFFAIRE : M. EBAMA / MEMBRES DE L’APARECO REQUERANTS L’ANNULATION DE L’ELECTION DE M. EBAMA

Ma Chère Consoeur,

Je reviens une nouvelle fois vers vous dans le dossier en références. Il apparaît que votre client entend diligenter une procédure disciplinaire à l’égard de certains de mes clients, membres de l’APARECO. Il s’agit, à ce jour, de :

1. Jean Marie MAKANGU /Cadre (Suisse)

2. Alphonse MBALA NKOMI /Cadre (UK)

3. Jacques NSIKU /Cadre (France)

4. Marie-Sylvie DONDJA /Cadre (Belgique)

5. Louis SENGI/Cadre (UK)

6. Samba EBOMA/Cadre (Italie)

7. Alfred MBAY/Cadre (UK)

8. Hulute WALANE (Italie)

9. Prosper RAMAZANI/Cadre (Norvège)

10. Mr KALENGULA WHA KALENGULA/Cadre (Belgique)

11. Lucien D’ZATA/Cadre (France)

12. Guilain MUKOKO/Cadre (Belgique)

13. Clément KISUKA/ Cadre (Irlande)

14. Anselme SHIMA /Cadre (UK)

15. Frédéric MBU /Cadre (France)

16. Julienne MULUDIK (UK)

17. Claudine MULUEME (Belgique)

18. Théodore TOKO MANZAMBI (UK)

….

Cette liste n’étant pas exhaustive.

Une telle démarche est surprenante de la part de votre client alors que celui-ci a sa légitimité contestée par les adhérents de l’Association dont il se dit le représentant et qu’il fait l’objet à ce titre d’une démarche judiciaire aux fins d’annulation pure et simple de son élection. Quoi qu’il en soit, aucune accusation de dissidence, ni de séparatisme ne pourrait être valablement mise à charge de mes clients du simple fait que ceux-ci dénoncent l’irrégularité manifeste de l’élection de votre client au poste de Président national. Mes clients agissent dans le cadre de leur association et, selon leur position, en usant d’une voie de droit, sans contrevenir en aucun cas aux règles disciplinaires contenues dans les statuts ou encore dans le règlement intérieur de l’APARECO.

Toute poursuite de cette procédure disciplinaire serait donc vaine au regard notamment des moyens sérieux développés dans le projet d’assignation et tendant à l’invalidation de l’élection de votre client. Dans un tel contexte, les menaces de sanctions ainsi proférées par votre client ne peuvent être considérées que comme une tentative d’intimidation.

De ce fait, je vous saurais infiniment gré, de bien vouloir l’inviter à cesser tout action de ce type et ce, à tout le moins, dans l’attente de l’issue de la procédure judiciaire.

Enfin, j’en profite pour vous informer que mes clients m’ont rapporté que certaines de leurs données personnelles (noms, adresses, téléphone etc …) sont utilisées sans leur consentement et à des fins malveillantes par des personnes se présentant comme des soutiens de Mr Ebama. Parmi les auteurs de ces actes certaines auraient un très lourd passé judiciaire et sont réputées comme tels dans la communauté dans laquelle ils évoluent.

Or, je me dois de vous souligner que parmi mes clients concernés par ces faits, certains sont des personnes ayant obtenu l’asile politique dans leurs pays d’accueil ou encore des membres de corps de métiers sensibles dont la diffusion de données personnelles dans les réseaux sociaux ou en les communicants à des tiers sans leurs consentements peut avoir de lourdes conséquences.

Le Règlement général sur la protection des données (RGPD) s’applique à toute organisation, publique et privée, y compris les associations. Mes clients se réservent donc le droit de donner les suites qui s’imposent à ces actes.

Je vous indique que, d’ores et déjà, une plainte a été déposée en France contre Mr Lingomba Malibondo alias « Libita » alias « Alomo Lingomba » alias « Mira Yessa » et qu’il n’est pas le seul. D’autres enquêtes sont également en cours.

Je reste naturellement à votre disposition pour échanger avec vous sur l’ensemble de ces difficultés.

Je vous prie de me croire,

Votre bien dévoué Confrère.

Asher OHAYON 

Avocat à la cour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :